Développement des relations bilatérales


Un peu d’histoire...

Bien que le début officiel des relations entre la Croatie et le Canada ne remonte qu’à la fin du 20ème siècle, il faut souligner qu’au cours du troisième voyage de Jacques Cartier (1541-1542), deux Croates faisaient partie de l’équipage. Par ailleurs, Samuel de Champlain, le fondateur de la ville de Québec, a quant à lui enrôlé un Croate pour faire des recherches sur la géographie et géologie du territoire canadien (1604-1606). Plus tard, à la demande du gouvernement français, des unités militaires croates sont envoyées par l’armée autrichienne pour défendre la Nouvelle-France (1758-59). Au 19ème siècle, on retrouve des Croates qui participent aux premières pêches au saumon de la Colombie-Britannique et aux ruées vers l’or de Cariboo (années 1860) et de Klondike (fin des années 1890). Pendant la période de migration la plus importante (au 20ème siècle principalement), les Croates s’installent majoritairement en Ontario mais aussi dans les environs de Vancouver et Montréal tandis qu’ils sont moins nombreux à choisir l’Alberta, la Saskatchewan et le Manitoba.

RELATIONS POLITIQUES

Le Canada fait partie des premiers pays à reconnaître la République de Croatie le 15 janvier 1992.
Les relations bilatérales commencent officiellement le 14 avril 1993 quand les deux pays établissent des relations diplomatiques. Le 15 février 1994, la Croatie ouvre son ambassade à Otttawa et à l’automne de la même année, le Canada fait de même à Zagreb. Le 16 novembre 1994, la Croatie ouvre également un consulat général à Mississauga/Toronto.
La première étape de développement des relations bilatérales croato-canadiennes, c’est la participation, en 1994 et 1995, d’un contingent militaire canadien à une mission de maintien de la paix de l’ONU (FORPRONU) en Croatie. Le Canada adopte une approche passive face à la Croatie car, en tant que membre de la mission onusienne, il veut garder une position dite neutre. Néanmoins, à cette époque, la Croatie développe un cadre institutionnel avec le Canada et entame des négociations sur toute une série d’accords dans le domaine des relations bilatérales. 
En 1995, après la libération de la majeure partie des territoires croates occupés, le Canada insiste sur le retour des réfugiés en Croatie, la collaboration avec le TPIY et le renforcement de la coopération régionale. Immédiatement après l’institution du TPIY en 1996, le Canada instaure un questionnaire complémentaire pour l’obtention du visa (form. D-20, plus tard IMM5559) pour tous les hommes croates âgés de 18 à 65 ans. Celui-ci concerne l’éventuelle activité de ces hommes pendant la guerre en Croatie. Cette modification du régime des visas vient ternir les relations entre les deux pays et décourage la collaboration. Pendant la décennie qui suit la fin de la guerre, on dénombre plusieurs visites de travail ainsi que la visite du ministre croate des Affaires extérieures, Tonino Picula, en 2001. Soulignons cependant qu’en 2003, la visite officielle du président du parlement croate, Zlatko Tomčić, a été annulée en raison de la question des visas.
Le dialogue politique s’intensifie en 2006 avec la visite officielle d’un haut représentant canadien, le président du Sénat, l’honorable Noël Kinsella, accompagné d’une délégation parlementaire. La même année, le président du Sénat et celui de la Chambre des communes, l’honorable Peter Milliken, invitent le ministre croate des Affaires extérieures et de l’Intégration européenne à faire un discours lors de l’ouverture de la 52ème session annuelle de l’OTAN à Québec en novembre 2006.
Au cours des années 2007, 2008, 2009 et au début de 2010, de nouvelles dynamiques caractérisent les relations bilatérales et plusieurs initiatives se développent aux niveaux politique, économique et culturel. 

La coopération dans le domaine multilatéral s’est intensifiée et se traduit souvent par l’appui du Canada à la Croatie dans ses démarches de candidature comme membre dans les appareils et commissions des organisations internationales. 

Les gouvernement et parlement canadiens ont d’ailleurs soutenu la Croatie dans son accession à l’OTAN et le processus urgent de ratification d’élargissement.
Le seul problème dans les relations croato-canadiennes a été, pendant une décennie, le formulaire additionnel nécessaire à l’obtention d’un visa pour le Canada. Après de multiples interventions de la part du gouvernement croate, de son ambassade à Ottawa ainsi que de la communauté croate au Canada, tous en faveur de l’élimination de ce visa, le gouvernement canadien accepte enfin d’en discuter  au printemps 2007.

Une fois l’analyse de la performance démocratique, légale et statistique de la Croatie réalisée, le gouvernement canadien annule l’obligation pour les Croates de détenir un visa pour entrer au Canada, le 29 mars 2009. La communauté croate au Canada avait récolté des milliers de signatures en faveur de cette décision. L’honorable Jason Kenney et l’Ambassadeure croate Mrđen Korać annoncent la bonne nouvelle à la communauté croate au Canada.                     

Le nouveau niveau de ce cadre politique est confirmé par la première visite d’État en Croatie de la Gouverneure générale en octobre 2009. Elle visite Zagreb, Split, Dubrovnik et Vukovar et apporte un message important. Elle souligne l’amitié croato-canadienne et les succès de la Croatie au niveau international.

En décembre 2009, le Ministre des Affaires extérieures de la Croatie et le ministre Kenney en collaboration avec la communauté croate de Toronto témoignent d’une nouvelle ère dans les relations croato-canadiennes. Pendant la visite officielle, le ministre des Affaires extérieures, Jandroković, et son homologue canadien, Cannon, ont initié des négociations renforçant le cadre commercial et assurant un dialogue politique dans le but de développer et maintenir un partenariat durable.

La ministre Lynne Yelich (d’origine croate) représentait le Canada à la cérémonie de prise de fonction du nouveau président Dr. Josipović et a tenu des réunions bilatérales avec le ministre des Affaires extérieures Jandroković, le ministre de l’Économie Popijač et des associations commerciales.

Parallèlement au changement du cadre général, la perception de la Croatie par les médias se modifie et devient positive, elle est considérée comme un pays européen assez moderne et une destination touristique méditerranéenne sûre.

Liste des visites bilatérales de travail et officielles au plus haut niveau

  • Juin 1994 – visite officielle au Canada de Mate Granić, premier ministre croate des Affaires extérieures
  • Février1997 – visite de travail au Canada du vice-président du Gouvernement croate et ministre de la Reconstruction et du Développement, dr. Jure Radić
  • Juillet 1997 - visite de travail au Canada du vice-président du Gouvernement et ministre des Sciences et de la Technologie, dr. Ivica Kostović
  • Mars 1998 - visite de travail au Canada de Zlatko Dominiković, ministre de l’Agriculture
  • Juin 1998 – visite de travail en Croatie d’Allan Rock, ministre canadien de la Santé
  • Août 1998 – visite de travail en Croatie de la ministre canadienne du Patrimoine, Sheila Copps
  • Octobre 1998 – visite du ministre de l’Intérieur Ivan Penić (en vue de l’achat de Canadairs)
  •  Novembre 1998 – visite en Croatie du juge en chef de la Cour Suprême du Canada, A. Lamer
  • Mai 2001 – visite officielle à Ottawa du ministre des Affaires extérieures, Tonino Picula
  • Novembre 2004 – visite de travail de la ministre de l’Intégration européenne, Kolinda Grabar Kitarović, rencontre avec l’adjoint du Ministre des Affaires extérieures
  • Février 2005 – visite du Sénateur Franck Mahovlich en Croatie pour la prise de fonctions du Président Stjepan Mesić lors de son deuxième mandat
  • Avril 2005 – visite de travail au Canada du Secrétaire d’État Gordan Bakota
  • Février 2006 – visite du Maire de Zagreb, Milan Bandić, à Toronto, Ottawa et Montréal
  • Août 2006 – première visite officielle en Croatie du président du Sénat, Noël Kinsella
  • Octobre 2006 – première visite officielle du ministre croate de la Défense, B. Rončević, au Canada
  • Novembre 2006 – visite officielle au Canada de la ministre Kolinda Grabar- Kitarović
  • Février 2007 – visite de travail du ministre croate de l’Agriculture, P. Čobanković
  • Juillet 2007 – Noël Kinsella, président du Sénat, participe à Croatia Summit
  • Septembre 2007 – visite du secrétaire parlementaire du ministre des Affaires extérieures, Deepak Obhrai
  • Avril 2008 – visite officielle en Croatie du président de la Chambre des communes, P. Milliken, accompagné d’une délégation parlementaire
  • Avril 2008 – première visite officielle du chef d’état-major de la Défense, le général Hillier
  • Mai 2008 – première visite officielle en Croatie du ministre canadien des Affaires extérieures, M. Bernier
  • Juillet 2008 – visite du secrétaire d’État au multiculturalisme, Jason Kenney, dans le cadre des relations bilatérales et de Croatia Summit (trois mois plus tard, il sera nommé ministre de l’Immigration)
  • Janvier 2009 – Peter MacKay, le premier ministre canadien de la Défense en visite officielle en Croatie
  • Juin 2009 – visite officielle au Canada de Luka Bebić, président du Parlement croate, en compagnie d’une délégation parlementaire
  • Juillet 2009 – Gerald Keddy, secrétaire parlementaire pour le Commerce international représente le Canada au Croatia Summit
  • Octobre 2009 – Première visite d’Etat en Croatie de la Gouverneure générale Michaëlle Jean
  • Décembre 2009 – Visite officielle au Canada du ministre des Affaires extérieures et de l’Intégration européenne, Gordan Jandroković
  • Février 2010 – Présence de Lynne Yelich, ministre d’État chargée de la Diversification de l’économie de l’Ouest canadien et du secrétaire parlementaire du ministre de la Justice, Daniel Petit, à la cérémonie de prise de fonctions du président Josipović
  • Mai 2010 – visite historique du Premier ministre du Canada Stephen Harper en République de Croatie. Premier ministre Harper a rencontré avec présidente du Gouvernement de la République de Croatie Jadranka Kosor, président de la République de Croatie prof. Dr. Sc. Ivo Josipović et Archevêque de Zagreb, Son Eminence, Cardinal Josip Bozanić.     
  • Juillet 2010 – Présence de Lisa Raitt, Ministre du Travail, comme représentante de la Gouvernement du Canada, au Croatia Summit à Dubrovnik.
  • Juillet 2010 – ministre d’État chargée de la Diversification de l’économie de l’Ouest canadien Lynne Yelich avec le ministre des Affaires étrangères et de l’Intégration européenne Croate, Gordan Jandroković, a ouvert les II Jeux Croates Mondial à Zadar.

 

Participation de représentants croates à des assemblées multilatérales au Canada:

  • Décembre 1997 - le vice-ministre des Affaires extérieures, Ivo Sanader, à la Conférence d’Ottawa
  • Juin 1998 – participation du ministre de la Culture, Biškupić, à une conférence internationale sur la culture 
  •  Novembre 2005 – participation du secrétaire d’État Ružinski à la Conférence de l’ONU sur le climat à Montréal
  • Mai 2006 – le secrétaire d’État du ministre des Affaires extérieures et de l’Intégration européenne, Marija Pejčinović Burić, participe à la conférence des ministres de la Francophonie et à des discussions bilatérales au Ministère des Affaires extérieures
  • Novembre 2007 – l’Ambassadeur auprès de l’OTAN, D. Božinović participe à la conférence de l’ATA (OTAN) et à une rencontre bilatérale avec le ministre de la Défense
  • Décembre 2007 – le secrétaire d’État du ministre de la Culture, Nina Obuljen, participe à la première session du Comité intergouvernemental pour la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles de l’UNESCO à Ottawa
  • Juillet 2008 – la secrétaire d’État Pejčinović Burić participe à l’Assemblée parlementaire de la Francophonie à Québec
  •  Juillet 2008 – le secrétaire d’État du ministre de la Culture J. Mesić participe à la conférence de l’UNESCO à Québec
  • Septembre 2008 – une délégation parlementaire croate participe à une assemblée de l’OESS à Toronto
  • Octobre 2008 – B. Gagro, représentant du président, participe au sommet de la Francophonie
  • Novembre 2009 – le secrétaire d’État du ministre de la Défense de la République de Croatie, Pjer Šimunović, participe au Forum sur la sécurité internationale à Halifax


À côté de ces rencontres au plus haut niveau politique, de nombreuses visites de travail et d’experts ont été organisées et de nombreux officiers, dont des commandants, se sont rendus au Canada.

Copyright (c) 1997.- 2017. Ministarstvo vanjskih i europskih poslova RH Sva prava pridržana